logo
LES MEMBRES
greenpeace
wwf
lpo
oxfam} alofa tulavu
4d
gret
helio
hespul
cler
amis de la terre
agir pour l'environnement
fnaut
fub
solar generation
reseau sortir du nucleaire
cniid
wecf
associations locales

MAILING LISTE

La liste climat du RAC-F vous permet de recevoir et d’envoyer des informations sur les changements climatiques.
S'abonner Se désabonner
attention ça chauffe
can
illustration
Accueil > Se tenir informé > Nos publications > Après la COP21 : la société civile africaine francophone engagée pour la justice climatique
Après la COP21 : la société civile africaine francophone engagée pour la justice climatique
date 26 octobre 2016
texte+ texte- google twitter facebook

Le Réseau Climat & Développement publie son analyse et ses recommandations en amont de la COP22, et s’engage pour que la justice climatique soit au centre la mise en œuvre de l’Accord de Paris.

Moins d’un an après l’adoption de l’Accord de Paris et quelques jours avant son entrée en vigueur, les impacts du changement climatique sont de plus en plus visibles dans les pays africains et ont des conséquences directes sur les modes de vies des populations les plus pauvres.

Face à l’urgence climatique, le Réseau Climat & Développement appelle à l’accélération de l’actions climatique et de son soutien et à la mise en œuvre rapide de l’Accord de Paris en prenant en compte les préoccupations et les demandes des populations les plus vulnérables.

Le COP22, qui aura lieu du 7 au 18 novembre prochain à Marrakech au Maroc, devra mettre en marche cette dynamique et faire la part belle aux questions de la solidarité climatique entre les pays du Nord et les pays du Sud. Pour la mise en œuvre de l’Accord de Paris, le RC&D demande :


- La mobilisation de financements climat à la hauteur des enjeux pour aider à la transition énergétique et l’amélioration de la résilience des populations sur le terrain

- De mettre l’adaptation au cœur des priorités, pour faire face aux impacts croissants des dérèglements et se relever des pertes et dommages irréversibles

- D’utiliser le potentiel immense des énergies renouvelables au service du développement

- De protéger de la sécurité alimentaire à travers le développement de systèmes agricoles cohérents et inclusifs

- Le respect, dans toutes les actions climatiques, des droits humains et de l’égalité de genre

Découvrez plus de détails sur l’analyse et les recommandations pour le régime climatique de l’après-COP21 dans la publication 2016 du RC&D : "La justice climatique au cœur de la mise en œuvre de l’Accord de Paris".

Téléchargez la publication 2016 du RC&D ou consultez la en ligne :